Index

Mpitovo vary

Bienvenue à Madagascar:

220px-Madagascar-Vakinankaratra_Region

Madagascar est la quatrième plus grande île du monde, avec une superficie d’environ 590’000 km2.
De part cette grandeur, l’île est rythmée par des microclimats. Cela fait de ce pays, un continent,
voire même, une petite planète.
La faune et la flore, avec une endémicité très élevée font sa renommée dans le monde entier.
Toutefois, à part cette nature magnifique et fabuleuse, une population tout aussi diverse, métissée
mais surtout unique, y vive avec une culture mystique et mystérieuse.

Métissage

Bienvenue dans un monde à part, où la culture est omniprésente. Issus de métissage de navigateurs
venant d’Afrique, d’Asie, d’Arabie et d’Europe, le pays est un carrefour de rencontres et de mélanges
de plusieurs cultures. Cela fait de la population de cette île, un peuple très varié, que ce soit au
niveau du faciès ou au niveau du mode de vie. Néanmoins, malgré cette différence, plusieurs points
communs montrent qu’ils sont un seul peuple, pour ne citer que la culture axée sur la mort, l’amour
pour la terre des ancêtres.

Partir en stage à Madagascar requiert une préparation au préalable.

Mada 2018-16

Madagascar fait partie de l’Afrique et se situe dans l’océan indien. C’est un pays indépendant, souverain. Il est une ancienne colonie française mais n’est pas un Dom (Département d’outre-mer) ni un Tom (territoire d’outre-mer).

Cela dit, ne vous attendez pas à retrouver les mêmes repères, normes, habitudes que votre pays d’origine.

Ici :

Madarantsana 2019-11

  • On mange 3 fois par jours le riz ;
  • On vit jusqu’à 7 dans une seule pièce (papa, maman et les enfants;
  • On n’a pas d’électricité, ni eau courante, ni TV, ni internet, ni auto personnelle ;
  • On parle malagasy;
  • On s’habille différemment ;

 

ON DANSE AVEC LES MORTS

Dancing with the deads-55

  • On parle « Nous » au lieu de « Je » ;
  • On prend son temps pour faire les choses (le fameux Moramora : doucement) ;
  • On ne fixe pas les gens dans les yeux quand on discute mais tout le monde vous regarde dans la rue ;
  • On garde ses émotions sur soi, même dans les situations chaotiques (décès) ;
  • La douleur fait partie de la vie ;

 

Expo MadaRantsana-7

Comme dans la vie, les contraintes coexistent partout : dans l’organisation sociale et la vie affective, les échanges entre individus. Vivre et réaliser la contradiction, voilà l’essentiel. (Provèrbe africain)

 

Partir en stage, en bénévolat à Madagascar est une expérience humaine. C’est un dépassement de soi, de prime à bord. Dans tout ce cyclone de contradictions vis à vis de vos valeurs, il y a un autre monde avec ses propres valeurs.