Photos souvenirs

Photos souvenirs:

Un aperçu des passages des anciens étudiants, bénévoles ou humanitaires

Concept et activités

Correspondance scolaire -EPP Toavala -

CONCEPT ET ACTIVITES

Selon Nintsy et Vanessa, une société solide et prospère se fonde sur trois piliers, à savoir une bonne éducation de base, le soutien social et l’accès à la santé.

Néanmoins, le système public, à Madagascar, est fortement insuffisant dans ces trois domaines. C’est pourquoi les actions principales de la plateforme MadaRantsana se déroulent dans ces secteurs d’activités.

Education

MadaRantsana est en partenariat local avec plusieurs établissements, notamment des EPP (écoles publiques primaires), issues du système public. Souvent en manque de fournitures, de formations et de financements (la majorité des enseignants est salariée par l’association des Parents d’Elèves, certains sont même enseignants à titre bénévole !), la plateforme met ces écoles en partenariats (ponctuels ou jumelages) avec des bénévoles, dans le but de combler à leurs manquements.

Social

Scolariser des enfants est une bonne action en soi, néanmoins elle répercute une baisse de l’aide familial. En ce sens, les parents sont parfois réticents à inscrire tous leurs enfants à l’école, car la réalité quotidienne impose la nécessité première de rechercher à manger, pour l’ensemble de la famille. Les économies sont aussi un frein à la scolarisation des enfants.

Ainsi, MadaRantsana cherche à réinsérer professionnellement les parents des enfants scolarisés, afin qu’ils puissent eux-mêmes subvenir aux besoins de toute leur famille, en sollicitant leurs enfants modérément, de façon à ce qu’ils puissent poursuivre leurs études.

 

Santé

Une bonne santé est un facteur fondamental de réussite, qu’elle soit scolaire ou professionnelle. Difficile de travailler durement, quand les forces nous manquent, ou que la maladie nous épuise. L’accès à la santé est reste un luxe à Madagascar, puisque la grande majorité de la population paye intégralement ses soins et ses médicaments.

Ainsi, MadaRantsana tente à renforcer les établissements de santé locaux, en y faisant collaborer (au cours d’un stage ou d’une expérience bénévole) des étudiants ou des professionnels de la santé. Ces derniers peuvent venir renforcer leurs partages et leurs conseils par des dons matériels et/ou financiers.

 

En amont de chaque mise en place de partenariat, MadaRantsana effectue une analyse des besoins effectifs, avec le bénéficiaire. En effet, les dons et les subventions doivent répondre à un réel besoin de la part de la structure bénéficiaire.

Notre travail est de transmettre la nature de ces besoins aux bienfaiteurs, afin que l’échange soit concret, souhaité et utile.